819-360-4068 English

Notre blogue

13 juin 2016

10 conseils pour l’acheteur

1-Toujours vérifier l’information reçu, peu importe la source, car celle-ci pourrait s’avérer cruciale dans votre futur (exemple: zonage, lois et règlements de construction, information septique et test d’analyse d’eau).

2-Assurez-vous d’avoir toutes vos ententes écrites avec témoin à l’appui. Ne vous fiez pas à des promesses verbales et toujours vous assurer d’avoir une copie complète de tous les documents.

3-Il est également important de vérifier les comparables d’un même secteur et de les utiliser avec précaution. Le prix demandé n’est pas nécessairement représentatif du marché.

4-Informez-vous sur tous les coûts reliés à l’achat d’une maison avant de débuter vos recherches et/ou de visiter une propriété. Aussi, il est primordial d’être pré-qualifié et pré-approuvé par le prêteur.

5-Considérez toujours le niveau d’expérience des gens qui vous font des recommandations, car bien souvent vos familles et amis ne sont pas suffisamment qualifiés. Généralement, ils vont vous dire ce que vous souhaitez entendre plutôt que la vérité. Gardez toujours en tête que les lois, les obligations et le processus juridique sont variables (parfois grandement) d'une province à l’autre et encore davantage entre pays. Assurez-vous de bien connaître et comprendre vos droits et obligations en ce qui concerne les lois québécoises, car il arrive fréquemment que l’information recueillie sur internet, à la télévision ou provenant de tierces personnes peut être erronée et nuire à votre transaction.

6-Toujours faire affaire avec un réseau de professionnels qualifiés, licenciés et assurés, que ce soit les courtiers, prêteurs, évaluateurs, inspecteurs en bâtiment ... Soyez attentif et prenez en considération leurs conseils.

7-Lorsque vous trouvez l’endroit qui vous convient, agissez rapidement. Cette propriété peut avoir été sur le marché pendant une longue période, mais des changements peuvent avoir lieu et faire renaître un certain intérêt chez d’autres acheteurs. Si vous souhaitez vraiment faire son acquisition, ne vous attardez pas à négocier trop longtemps. Il est très fréquent que l’acheteur finisse par débourser un montant plus élevé ou de se faire dépasser par la compétition.

FAIT: Dès qu’une offre a été déposée, le courtier est tenu par la loi d’aviser toute personne ayant démontré un intérêt pour la propriété.

8-Assurez-vous de respecter tous les délais et de remplir les conditions spécifiées dans votre offre d’achat acceptée. Si vous négligez de le faire, vous risquez de perdre votre priorité. S’il vous est impossible de respecter un délai, assurez-vous d’obtenir une approbation de prolongation par écrit.

9-Lorsque vous signez une offre ou tout autre document légal, il est de votre responsabilité de le lire intégralement et de bien comprendre ce que vous acceptez. Vous serez légalement lié par ces obligations. Agissez de bonne foi; celle-ci est la base de plusieurs lois.

10-Restez calme. Le stress peut apporter son lot d’émotions incluant la colère et la méfiance. Ne vous laissez jamais envahir par les émotions, car il n’en résultera que des conséquences négatives. Ne laisser pas l’excitation s’emparer de vous lorsqu’il est question d’une propriété jusqu’à ce que vous ayez une offre inconditionnelle ou encore mieux : après avoir signé l’acte de vente devant le notaire et que vous avez les clés en main!