819-360-4068 English

Notre blogue

05 mars 2018

Bons conseils pour acheter des parcelles de terrain en vrac, des terrains à bâtir et des fermes

Lorsque vous décidez d'acheter ces types de propriétés, la plupart des options de financement conventionnelles ne sont malheureusement pas disponibles et Il existe également d'autres considérations et conditions que vous devriez ou considérer inclure dans une éventuelle promesse d'achat.

Terrains à bâtir vacants et parcelles de terrain

Les prêteurs n'offrent habituellement PAS d'hypothèques sur les parcelles de terrains vacants ou les terrains à bâtir. Si vous avez l'intention de construire immédiatement, vous pourriez être en mesure de faire l'achat de la terre dans un prêt hypothécaire de construction, mais cela vient avec des délais et des conditions. Vous pourriez être en mesure d'obtenir d'autres formes de financement comme un prêt personnel ou une marge de crédit (si vous êtes admissible), mais vous aurez généralement besoin d'une part importante en espèces, d'autres capitaux propres ou d'un revenu suffisant pour garantir un prêt.

Terres en vrac rurales et fermes avec maisons

Lorsqu'une hypothèque est nécessaire pour acheter une maison avec un grand terrain, plus de 10 acres ou plus, Il est important de noter que les prêteurs ne financent généralement qu'une petite partie du terrain (généralement la valeur équivalente d'un lot de construction résidentielle de taille normale dans la région) plus la valeur de la résidence principale et du garage. La partie restante de la valeur du terrain ainsi que la valeur de toutes les dépendances (granges, ateliers, etc.) seraient ajoutées au montant de l'acompte(mise de fonds), donc plus d'argent est requis, généralement au moins 25% de la valeur totale ou plus.

Pour les emprunteurs qui veulent acheter une ferme à des fins agricoles ou agrandir une ferme existante, une banque, un prêteur ou la Société canadienne du crédit agricole peut émettre une hypothèque agricole en vertu de la Loi canadienne sur les prêts agricoles. Cependant, notez que les conditions s'appliqueront telles que l'expérience antérieure, un plan d'affaires solide et / ou une éducation dans l'agriculture.

Il convient également de noter qu'il existe des lois plus strictes pour les terres et les fermes agricoles en matière de bâtiments, d'utilisation et d'acquisition régies par la Commission de protection du territoire agricole du Québec.

Fournisseur ou financement privé

À certaines occasions, un promoteur ou un propriétaire privé peut offrir un financement directement à un acheteur potentiel, mais ce n'est pas très commun. Assurez-vous de lire et de comprendre entièrement tout accord que vous signez et faites le tour et recherchez des alternatives avant d'accepter des termes ou conditions inhabituelles. Vous pouvez également trouver un prêteur privé (parfois disponible auprès de courtiers en hypothèques) prêt à vous prêter de l'argent, mais souvent en raison d'un risque plus élevé, un taux d'intérêt plus élevé est requis

Percolation et tests de sol

Lorsque vous achetez un terrain en zone rurale sans raccordement possible à l'eau municipale ou coopérative et / ou aux fosses septiques, il est fortement recommandé de faire effectuer au moins une étude préliminaire du sol par un ingénieur qualifié pour s'assurer qu'un site de construction, une fosse septique et un puits peuvent  être approuvés et installés sur le lot - cela devrait être une condition écrite dans une offre. Ce test est généralement la responsabilité de l'acheteur et à ses frais, bien que certains lots de construction aient déjà fait l'objet d'une étude préliminaire.

Dans certains cas, vous pourriez également être tenu de fournir d'autres tests (par exemple, test de stabilité du sol, études environnementales ...) afin d'obtenir un permis de construire. Assurez-vous toujours de vérifier ces frais, le coûts peuvent être assez élevés dans certains cas et certains types de tests peuvent avoir besoin d'être mis à jour après seulement une courte période de temps. Soyez vigilants.

Règlement de zonage et lois

Vérifiez auprès des autorités municipales que vous pouvez obtenir des permis pour construire ce que vous planifiez de construire et qu'il n'y a aucun problème avec votre utilisation prévue. Il y a des règlements de zonage, de planification et de construction municipaux, provinciaux et fédéraux qui doivent être respectés. Même si certaines propriétés avoisinantes ont ce dont vous désirez ne veut pas dire que que vous pouvez faire la même chose. Les règlements et les réglementations changent au fil du temps et les anciennes propriétés peuvent aussi avoir des droits acquis (grandfathered) sur l'empreinte et l'emplacement de la maison ou des dépendances ou des droits acquis de certains types d'utilisation.

En outre, certains développeurs ajoutent des clauses de protection, des restrictions de construction ou des règlements d'utilisation dans l'acte, en fonction de ce que le développeur veut atteindre. Assurez-vous d'en avoir une copie et lisez attentivement les règles, car elles peuvent avoir un impact sur votre utilisation prévue de la propriété. La plupart de ces types de règlements sont conçus pour assurer un voisinage de qualité et donnent souvent aux voisins immédiats, au promoteur ou à l'association la capacité d'assurer la conformité.

Arpentage ou certificat de localisation

Un relevé d’arpentage ou un certificat de localisation peut ne pas être fourni par le vendeur ni nécessaire pour acheter un terrain, mais assurez-vous de bien connaître les limites, surtout s'il y a des bâtiments ou des améliorations de lot installés (entrées, puits, fosses septiques ...) . Certains lots ont déjà des marqueurs officiels ou des épinglettes déjà installés, mais ils ne sont pas obligatoires pour l'achat ou la vente. En cas de doute, vous pouvez également engager un arpenteur pour vérifier et / ou délimiter les limites comme condition de vente. Ceci est encore plus important pour les terrains plus petits ou ceux situés sur des terrains difficiles où les sites de construction peuvent déjà être naturellement limités par la topographie, les voies navigables ou les voisins proches.

Chemins d’accès

Si le terrain est bordé et accessible par des routes municipales ou provinciales, il n'y a normalement pas de problèmes d'accessibilité, mais de nombreuses propriétés rurales utilisent des voies d'accès partagées ou des routes privées. Les coûts d'entretien (déneigement, nivellement, défrichement ...) sont alors supportés par les propriétaires eux-mêmes ou par une association de quartier. Assurez-vous de connaître les coûts et les responsabilités attachés, il peut même y avoir des problèmes de responsabilité d'assurance si quelqu'un se blesse en utilisant une route qui passe au-dessus de votre propriété.

Votre notaire fera une recherche de titre et s'assurera que vous avez une sorte de servitude ou un droit légal d'utiliser n'importe quelle route d'accès existante, mais il est important d'être proactif sur ce problème et de le découvrir par vous-même.

Si une propriété est sur une route privée (particulièrement longue, étroite, difficile ou saisonnière), vous devriez également vérifier auprès de votre compagnie d'assurance pour vous assurer que vous pouvez être entièrement couvert. Certaines compagnies d'assurance peuvent exiger des documents supplémentaires ou des preuves propriété toute l'année avant d'approuver une politique.

Électricité, téléphone et Internet

Assurez-vous que la propriété dispose de tous ces services (si vous en avez besoin et que vous le souhaitez - et le plus souvent, votre prêteur exigera au moins un service électrique de base). Cela peut sembler évident à certains mais juste parce qu'il y a un poteau électrique sur le terrain, ne signifie pas que vous avez un téléphone fixe ou un service Internet. L'installation et la connexion des services d'électricité et de téléphone du pôle le plus proche de la résidence sont également payantes. Si vous avez une longue allée ou une route d'accès, ce coût peut être assez important, alors vérifiez à l'avance.

Bien que la plupart des régions rurales disposent maintenant d'un service Internet haute vitesse, il peut y avoir des coûts supplémentaires pour le service et l'équipement. Dans certaines zones rurales vallonnées, même la réception du téléphone portable peut être assez limitée, vous pouvez avoir un choix restreint de compagnies de téléphonie cellulaire ou vous pouvez avoir à changer de fournisseur ou installer un amplificateur de signal cellulaire.