819-360-4068 English

Notre blogue

04 mars 2015

Conseils pratiques lors d’un marché lent

Prix compétitif basé sur des chiffres de vente RÉELS et objectifs comparables. Ne vous laisser pas leurrer par les compliments et par ce « que vous voulez entendre », c’est ce que vous recevrez de la PLUPART des gens. Presque TOUS les vendeurs que nous avons rencontrés croyaient que leur propriété était meilleure que les autres.

Mettez votre propriété en valeur, à l’intérieur et à l’extérieur. Cela fera une grande différence dans le résultat financier. POINT. Il n’est pas nécessaire d’exagérer ni de rendre la tâche ingérable. Nous SAVONS ce que les acheteurs recherchent et nous pouvons aider.

Rendez la propriété disponible pour les visites. Soyez flexible et tentez de faire en sorte que l’acheteur se sente à l’aise. NE SOYEZ PAS PRÉSENT lors des visites et assurez-vous d’avoir quitter les lieux avant l’arrivée de l’acheteur. Préparez votre maison pour toutes les visites : propre, en ordre, odeur plaisante, pas d’animaux, pas de musique, pas de distraction, ambiance chaude ou fraîche (selon la saison).

Si vous n’avez pas de visites, d’activités ou d’offres, vous devez, soit ajuster vos attentes (normalement, c’est le prix !), être plus réaliste ou attendre en espérant que le marché s’améliore. Rappelez-vous que si vous vendez afin de pouvoir acheter, vous vendrez peut-être moins cher présentement mais vous conclurez  probablement un meilleur prix au bout de la ligne.    


Vous pourriez motiver les vendeurs et/ou le courtier vendeur ; par exemple : payer les frais de notaire ou les frais de clôture, des primes sous forme de remise d’argent lors de la vente, etc.
Assurez-vous qu’il n’y ait aucun obstacle à la fermeture. Si vous avez quelque doute au sujet des lignes de la propriété ou des problèmes de titres, les résoudre immédiatement. S’il existe quelque problème physique connu ou potentiellement légal (ou que vous soupçonnez)  concernant la propriété ou l’immeuble, il serait préférable de le déclarer tout de suite ou régler le problème avant qu’il soit révélé lors de l’inspection. Les points sensibles sont souvent révélés pendant l’inspection ; vous pourriez en faire l’inspection avant la vente afin d’être conscient des problèmes qui pourraient faire surface. Durant les marchés faibles, les acheteurs ont l’avantage d’être difficiles et de refuser d’accepter les problèmes. Soyez proactifs !

Une forte stratégie de marketing est très importante, néanmoins, trop de marketing peut vous faire paraître anxieux et peut vous mener à trop vous exposer. En vertu des conditions courantes, plusieurs propriétés ont été sur le marché pendant de plus longues périodes ; il semble que c’est la norme. Soyez patient et réaliste. 

Il ya une grande variation au niveau de la demande au cours des différentes saisons dans une année. Le printemps et l'automne sont les périodes les plus occupées pour les ventes immobilières, sauf s'il y à d'autres facteurs majeurs (par exemple économique , politique...). Cette fluctuation est normale et même plus forte dans les zones rurales où l'accès en hiver est peut être plus difficile. Préparez-vous pour les périodes les plus achalandées! Nouvelles inscriptions, nouveaux acheteurs et bien sûr reduction de prix aura plus d'impact!